• Slide 05
  • Slide 04
  • slide 06
  • Slide 03
  • Groupe
  • slide 07
  • Foule
Dernières nouvelles

Tourner à l'international

France | Belgique | Suisse | Italie | États-Unis

AVANT DE PARTIR

Vous savez tous que pour aller en Europe, aux États-Unis ou ailleurs dans le monde, vous avez besoin de votre passeport. Et il est fortement recommandé d'en faire deux photocopies : une que vous laisserez au Canada chez une personne contact et un ne que vous apporterez avec vous et que vous laisserez dans votre chambre d'hôtel. Votre passeport original doit vous accompagner en tout temps. Assurez-vous également que votre passeport est bon pour les trois mois suivant votre date de retour.

Un détail important à connaître pour l'Europe est l'espace Schengen, une entente signée par 22 pays de l'Union Européenne qui permet la libre circulation de personnes dans les pays membres ou associés aux accords de Schengen. Mais pour un séjour de courte durée seulement, c'est-à-dire de 90 jours au maximum. Donc, votre premier point d'entrée en Europe constitue votre premier jour. Et si les douaniers n'estampent pas votre passeport, ils ne sont pas obligés, vous devez conserver vos billets d'avion aller retour afin de bien prouver votre date d'arrivée et de départ. Votre passeport doit également être valide pour les trois mois suivant votre date de retour au Canada.

Il est très important de bien vous informer sur tous les détails administratifs requis pour entrer, travailler ou étudier dans un pays étranger. Et vous devez le faire longtemps à l'avance.

Il vous faut un permis de travail pour chaque pays où vous travaillerez et vous aurez aussi à payer des impôts. Toute l'information est indiquée dans ce volet. Vous trouverez les numéros de téléphone etc. où vous devrez téléphoner donc, faites-le, ce n'est pas compliqué, mais c'est essentiel. Soyez francs. N'essayez pas de déjouer les règles, cela pourrait vous couter très cher. Et dans la mesure du possible, prendre les démarches longtemps à l'avance.

Budget
Autre petit détail très important, l'euro vaut plus que le dollar canadien, donc il est préférable de faire votre budget en euros puis ensuite de convertir tout ça en dollars canadiens afin d'avoir un budget réaliste. Soyez conscients aussi que plus gros sont vos décors, éclairages, costumes, accessoires etc., plus cher cela coûtera. Soyez inventifs et vérifiez avec votre tourneur ou coproducteur ou collaborateur si vous avez besoin de tout apporter de l'autre bord. On ne sait jamais.

Le public européen, comme tout public étranger, ne réagit pas de la même manière que le public auquel vous êtes habitués. Soyez-en conscients. Et ce n'est pas négatif, acceptez simplement que ce soit différent et que vous aurez certains ajustements à faire. Mais surtout, évitez de juger le public. Appréciez la différence plutôt que de vous en méfier.

Pour entrer aux États-Unis, si vous y aller pour travailler, il vous est conseillé de commencer vos démarches de demandes de visa d'entrée et de permis de travail de 6 mois à un an à l'avance.


EUROPE

Le marché du théâtre professionnel en Europe est vaste et varié. Chaque pays a sa tradition, ses spécificités, ses différences. Mais peu importe dans quel pays européen, vous y trouverez du théâtre classique, contemporain, de rue, de cirque, du théâtre jeunesse, exploratoire, bref vous aurez l'embarras du choix.

Il existe plusieurs festivals de théâtre dans chaque pays. Certains regroupent le théâtre amateur et professionnel. Les festivals sont des endroits idéaux pour faire des contacts, échanger et découvrir des partenaires potentiels avec qui vous pourriez coproduire des spectacles. Actuellement il peut s'avérer difficile d'aller faire une tournée en Europe, question d'économie. Toutefois, la coproduction peut facilement devenir avantageuse pour tous.

Les trois pays européens principaux avec qui il est envisageable travailler sont : la France, la Belgique et la Suisse. L'Italie peut devenir intéressante à long terme, mais dans l'immédiat tout est à faire. Quand nous parlons de l'Italie, il faut comprendre la Vallée d'Aoste qui est la seule région bilingue de l'Italie. Les deux langues officielles sont le français et l'italien. Mais attention, le français est minoritaire. Et côté théâtre, les régions Valdontainte parlent tous un patois différent de franco-provençal et non français proprement dit. Mais ces régions peuvent parler et comprendre le français. Cependant, en travaillant en coproduction avec un partenaire suisse, français ou belge, vous pourrez jouer dans la Vallée d'Aoste, puisque ces théâtres vont parfois faire des tournées dans cette région de l'Italie.

Droits d'auteur
Fondée par Beaumarchais en 1777, la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD) compte aujourd'hui plus de 48 000 auteurs dont 1 200 auteurs canadiens et se consacre à la défense des intérêts matériels et moraux de la profession tout entière. Ni syndicat, ni entreprise commerciale, ni société subventionnée par des fonds publics, la SACD est une société francophone internationale qui a été chargée par ses membres, dramaturges, scénaristes, compositeurs, réalisateurs/trices, chorégraphes, metteurs en scène, de négocier, percevoir et répartir leurs redevances.

Donc, si vous êtes embauchés par une compagnie de théâtre en France, en Belgique et/ou en Suisse comme auteur, metteur en scène, compositeur, il est important de vous assurer dans votre négociation que les droits d'auteurs fassent partie du contrat. Quant aux tarifs, vous pouvez vérifier auprès du SACD (Société des Auteurs Compositeurs Dramatique) à Montréal. Vous devez premièrement devenir membre de la SACD qui va vous accompagner pour les droits d'auteurs en France, en Belgique, en Suisse, en Italie.

Société des auteurs et compositeurs dramatiques
www.sacd.ca
4446, boulevard Saint-Laurent, Bureau 202, Montréal (Québec) Canada
Téléphone : (514) 738-8877

DOUANES
Cette étape de votre préparation est extrêmement importante! Surtout si votre compagnie est invitée pour effectuer une tournée d'une de vos productions. Vous devez prendre contact avec les autorités douanières afin de faire enregistrer votre matériel que vous aurez besoin d'apporter outre-mer, ou aux États-Unis.

Partout en Europe, vous aurez besoin d'un carnet ATA pour importer votre matériel (instruments de musique, décors, costumes, accessoires etc.) et le ramener au pays par la suite. Et ce carnet, vous devez l'avoir avec vous en tout temps. Vous pouvez vous en faire une photocopie, mais seule l'originale compte.

Service des Carnets et documents de certifications
a/s Chambre de Commerce du Canada
1155 rue Université, bureau 709, Montréal (Québec) H3B 3A7
Téléphone : (514) 866-4334
Courriel : carnetmontreal@chamber.ca


FRANCE
Institutions
Il y a 5 théâtres nationaux. Ce sont des établissements publics entièrement financés par l'État. Ces théâtres nationaux sont :

Centres Dramatiques
Il y a 39 centres dramatiques nationaux et régionaux. Ces centres sont issus de la décentralisation dramatique et sont cofinancés par l'État et les régions. Ils sont dirigés par un ou des artistes pour des mandats de trois ans renouvelables et accordent en priorité une création théâtrale en lien avec le territoire et son public.

Théâtres privés
Ces 50 théâtres privés sont regroupés dans une association qui ne reçoit aucune subvention directe pour leurs projets, mais reçoivent une aide de soutien de l'État et la Ville de Paris. Vous avez bien déduits, ils sont tous parisiens, sauf le Théâtre de la Tête d'Or à Lyon. À ces lieux s'ajoutent plusieurs autres salles privées qui font principalement de la location ou des coréalisations.

Arts de la rue
Il y a aussi neuf centres nationaux des arts de la rue qui sont cofinancés par l'État et les collectivités territoriales avec un centre national de création à Marseille.

Festivals
Il y plusieurs festivals de théâtre en France. Le théâtre amateur côtoie souvent le théâtre professionnel. Sans doute le plus connu le plus important est le Festival d'Avignon. Et pas facile d'y être invité. Le théâtre acadien devrait tenter sa chance avec le OFF-Avignon pour commencer. Mais même pour le OFF, il faut se lever tôt et entreprendre les démarches un bon deux ans à l'avance. Il existe toutefois plusieurs festivals qui peuvent être intéressants.

Le Théâtre en France comprend également plusieurs institutions pluridisciplinaires qui accordent une grande place au théâtre.
  • 70 scènes nationales qui coproduisent ou accueillent près de 40% de spectacles de théâtre et de cirque
  • 40 scènes conventionnées sur 80 pour le théâtre, le cirque, la marionnette ou les auteurs contemporains*
  • Les théâtres municipaux, il y en a partout en France. Ces théâtres municipaux sont des lieux de diffusion, mais parfois aussi de coproduction des spectacles dramatiques.
  • Et des Festivals dans lequel le théâtre est présent... Le Festival D'automne à Paris, «Mettre en scène» à Rennes, de «Mira» à Bordeaux, d'«A scène ouverte» à Reims, de «Temps d'images» à Noisiel, de «Paris quartier d'été», du «Chaînon manquant» en Midi-Pyrénées

Plusieurs théâtres de la banlieue parisienne invitent des metteurs en scène contemporains à y présenter leurs créations.

Le Festival d'Avignon www.festival-avignon.com et www.avignonleoff.org
Le Festival d'Automne à Paris 
La Maison des Arts de Créteil www.maccreteil.com

Le Festival des Francophonies en Limousin www.lesfrancophonies.com
Centre national d'écriture du spectacle, la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon

*Les scènes conventionnées sont des lieux de diffusion et de productions déjà existants, dans toutes les disciplines du spectacle vivant, dont l'État souhaite accompagner. Un des objectifs des salles conventionnées est, entre autres, de proposer aux publics les plus larges et des plus variés une diffusion artistique de qualité. Ces scènes conventionnées reçoivent d'abord la recommandation de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC), qui recommande à l'État d'inclure telle ou telle salle dans la liste des salles conventionnées. Ces salles reçoivent un financement qui s'appuie sur un programme précis, rédigé dans le cadre d'une convention pouvant aller jusqu'à trois ans, renouvelable. En France il existe 104 scènes conventionnées, dont 22 en Ile-de-France.

Le Théâtre en France c'est aussi des compagnies dramatiques indépendantes. Elles sont plus de 200 à disposer d'un lieu d'accueil du public et parfois se rattachent à ce qui est appelé les « nouveaux territoires de l'art », c'est-à-dire, de vieilles usines ou édifices, bâtiments abandonnés qui sont transformées en lieu de théâtre.

Il y a aussi plus de 600 compagnies à ne pas avoir de lieux d'accueil de public, même si elles sont titulaires d'une licence d'entrepreneur de spectacles, régulièrement subventionnées par les pouvoirs publics pour la production (aide ponctuelle) ou du « conventionnement » (aide triennale).

Et près de 800 se consacrent aux arts de la rue dont 30 sont conventionnées et 50 sont aidées à la production, et plus de 400 (dont une centaine est financée par l'État) qui se revendiquent compagnies ou artistes de cirque contemporain.

Détails administratifs
Vous pouvez également obtenir des infos sur les détails administratifs au www.culturecommunication.gouv.fr


Permis de travail
Quelles que soient les conditions de sa venue en France, l'artiste canadien doit s'assurer de détenir une autorisation de travail sur le territoire français. Il faut habituellement un permis de travail pour une période n'excédant pas 90 jours consécutifs pour les artistes et les techniciens étrangers. Sans permis de travail, il est possible que les artistes aient des problèmes à la douane. En arrivant en France avec des décors, accessoires, il n'est pas recommandé jouer au touriste; ça peut soulever des questions.

Si vous êtes invités par un tourneur, une compagnie de théâtre, c'est à eux d'établir les formalités nécessaires à la venue et à l'embauche de ou des artistes étrangers.

Dans le cas où l'organisateur français (festival, municipalité, compagnie de théâtre, par exemple ) est considéré comme l'employeur des artistes, qu'il n'y a pas de tourneur ou diffuseur, c'est à l'organisateur qui invite d'effectuer l'ensemble des formalités sociales et fiscales.

Tout employeur établi en France ou à l'étranger, souhaitant produire ou employer en France, un artiste ou un technicien étranger du spectacle vivant ou enregistré doit utiliser le formulaire Cerfa no 13649*01 : « demande d'autorisation de travail d'un artiste ou d'un technicien étranger du spectacle vivant et enregistré » qui est en fait un contrat de travail. Ce contrat est envoyé à la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC). En général, c'est à la DRAC du lieu de votre première représentation qui est compétente. Lorsque l'artiste possède un tourneur, c'est sur le lieu de résidence du tourneur que s'effectuent les demandes. Ce formulaire permet ainsi d'obtenir l'autorisation d'employer un étranger pour qu'il puisse exercer en France son métier d'artiste ou de technicien.

Autorisation de travail pour une période supérieure à 90 jours consécutifs
Le Visa de long séjour ou visa de type «D» autorise les artistes à séjourner en France pour une durée de plus de trois mois et à circuler dans plusieurs pays d'Europe. Mais il y a des exceptions pour certains pays, il faut s'informer.

La Sécurité sociale
La «sécurité sociale» est en fait une assurance maladie/voyage. Il faut donc une preuve d'assurance voyage ainsi qu'une carte d'assurance maladie avant de partir en Europe. Des copies de ces deux documents doivent être envoyés aux événements et lieux de spectacle d'accueil avant de partir.

Virement bancaire
Souvent, les artistes canadiens sont payés par virements bancaires. Le RIB (Relevé d'identité bancaire) comprend ceci :
  • Code SWIFT/BIC
  • Identification de la succursale
  • Numéro de compte
  • Nom et adresse de l'institution
Le numéro SIRET est un identifiant d'établissement. Cet identifiant numérique de 14 chiffres est articulé en deux parties : la première est le numéro SIREN de l'unité légale à laquelle appartient l'unité SIRET; la seconde habituellement appelée NIC (Numéro Interne de Classement), se compose d'un numéro d'ordre à quatre chiffres attribué à l'établissement et d'un chiffre de contrôle, qui permet de vérifier la validité de l'ensemble du numéro SIRET.

La nomenclature des activités françaises, ou code NAF, est l'un des codes Insee. Il permet la codification de l'APE, c'est-à-dire de l'activité principale exercée dans l'entreprise ou l'association.

Le code NAF est apposé par l'Insee lors de l'enregistrement des établissements qui lui sont transmis par les Centres de formalités des entreprises (Greffes des tribunaux de commerce, des chambres de l'artisanat et des métiers, Urssaf). Cette codification concerne les entreprises individuelles, les sociétés commerciales, les professions libérales et autres groupements : associations, GIE, sociétés civiles, junior-entreprises, etc. Sa mention sur le bulletin de salaire est un élément obligatoire.

La part de rémunération des artistes
Souvent, en discutant du cachet, le diffuseur français va demander quelle est la part de rémunération des artistes. Il veut en fait connaître le montant concret du cachet des artistes et des techniciens. Il faut faire la distinction entre cachet et charges.

Le cachet, c'est la portion du montant total qui va à l'artiste, disons que vous recevez 2 000$ par représentations, bien sûr le 2 000 une partie est cachet, mais l'autre partie, ce sont les charges : transport, per diem-repas, hébergement et autres.

On recommande, que ce soit pour le travail ou les études de communiquer avec le Consulat Français de Montréal, que ce soit pour le visa, permis de travail ou de toutes informations à ce sujet, et de le faire longtemps à l'avance.

Consulat général de France à Montréal
1501 av. McGill College - 10e étage - Bureau 1000
MONTREAL (QC) H3A 3M8
Téléphone : 514 878 4385
Courriel : info@consulfrance-montreal.org
www.consulfrance-montreal.org


Partenaires potentiels

Association Nova Villa/Festival Méli'Mome
Directeur : Joël Simon
Association Nova Villa
6 rue de la 12ème Escadre d'Aviation
BP 453
51066 REIMS CEDEX
T. 33 03 26 09 33 33
j.simon@nova-villa.com
www.nova-villa.com

Piano'cktail
Rue Ginshein-Gustavburg
44340 Bouquenais
T. O-11-33-02.40.65.05.25
sandrinerauck@ville-bouquenais.fr
www.pianocktail-bouquenais.fr

La Caravelle
37 avenue Léon Delagrange
33380 Marcheprime
T. 0.11.33.05.57.71.16.35
culture@ville-marcheprime.fr
www.la-caravelle-marcheprime.fr
Att. Magali Godarts

BELGIQUE

La Belgique est un pays partagé entre deux communautés linguistiques : la Wallonie (francophone) et la Flamande (hollandais). La Wallonie est minoritaire. Le marché du théâtre est aussi très différent en Belgique.

Il existe en Wallonie-Bruxelles différentes troupes-groupes-compagnies de théâtre. Par exemple le théâtre pour la jeunesse est regroupé dans une association Chambre du Théâtre pour l'Enfance et la Jeunesse, (CTEJ). Cette association compte 67 compagnies en Wallonie-Bruxelles.

Il y a aussi un regroupement Théâtre Action qui regroupe les compagnies et collectifs de théâtre engagé. C'est un théâtre en action, qui ne veut pas simplement représenter la société, mais la transformer. Cette association regroupe environ 70 groupes, compagnies.

La Belgique est reconnue pour son théâtre de marionnette. C'est aussi important que les moules et frites. Et cette forme de théâtre est très présente sur l'ensemble du territoire francophone.

Pour de plus amples informations sur l'univers du théâtre en Wallonie-Bruxelles :  www.artscene.cfwb.be

Pour le domaine de la marionnette, www.maisondelamarionnette.be

Pour les jeunes âgés de 35 ans et moins, il serait important de vérifier le lien du Bureau International Jeunesse (BIJ) au www.lebij.be qui offre une série de programmes différents.

Pour tous les aspects pratiques pour travailler ou étudier en Wallonie-Bruxelles, rendez-vous au site du Consulat général de Belgique à Montréal au www.diplomatie.be/montrealfr et cliquez sur Services, vous y trouverez beaucoup d'informations. Vous pouvez également téléphoner au Consulat, et ils vous informeront.

Pour entrer en Belgique, il vous faut bien sûr votre passeport, qui sera valide pendant trois mois après la date prévue de votre retour au Canada. Soyez également avisés que les douaniers peuvent vous demander de présenter une preuve de date de retour, donc votre billet de retour fera l'affaire.

Ils peuvent aussi vous demander une preuve du but de votre séjour ou même une preuve que vous disposez de fonds suffisants pour la durée de votre séjour. Si vous prévoyez demeurer dans une résidence privée, vous devez informer les autorités municipales (communes ou gemeente) à votre arrivée en Belgique.

Si votre séjour est de 90 jours et moins, vous n'avez pas besoin de visas. La Belgique fait partie de l'espace Schengen. Il est toutefois important de conserver votre billet d'avion aller-retour au cas où les douaniers n'estampent pas votre passeport à votre arrivée. Il est préférable, lorsque vous atterrirez pour la première fois en Europe, de demander poliment au douanier de bien vouloir estampiller votre passeport, mais ils ne sont pas obligés de le faire, n'insistez pas.

C'est à ce moment-là que votre billet d'avion peut servir de preuve de date d'arrivée. Il est important de pouvoir prouver votre date d'arrivée et de départ, sinon vous pourriez avoir de sérieux problèmes avec des autorités officielles et ce, où que vous vous trouviez dans l'espace Schengen.

En Belgique, si vous vous y rendez pour un court séjour, soit de 90 jours ou moins, vous êtes exemptés du permis de travail. Par contre, si c'est plus long, là vous devez vous procurer, avant de partir pour la Belgique, non seulement votre permis de travail, mais aussi un visa de séjour de longue durée.

Pour toutes informations relatives aux visas de court séjour et de permis de travail, vous faites :  http://emploi.wallonie.be -- Puis cliquer sur emploi – Permis de travail

Maintenant, pour les questions fiscales, de visas et permis de travail de long séjour, il est suggéré de vérifier avec le Consulat afin de savoir avec exactitude ce que cela peut représenter. Chaque cas est unique. Voici les coordonnées :

Consulat Général de la Belgique à Montréal:
999 Boulevard de Maisonneuve Ouest, Suite 1600
Montréal, Qc, H3A 3L4
Téléphone : 514-849-7394
Courriel : montreal@diplobel.fed.be
Site internet : www.diplomatie.be

Il y a aussi le Bureau de la Délégation de la Belgique à Québec qui peut être utile, mais commencez par le Consulat. Voici les coordonnées :

Bureau de la Délégation :
43, rue De Baude, bureau 520, Québec (Québec) GiR 4A2
Téléphone : 418-692-4148
Courriel : walbru.quebec@dwb.qc.ca
Site internet : www.dwb.qc.ca

Et n'hésitez pas de faire appel au Consulat ou au Bureau de la Délégation dès que vous commencez à envisager la réalisation d'un projet.

Pour une liste de festivals de théâtre en Belgique ainsi que des partenaires potentiels
www.artscene.cfwb.be


SUISSE
Pour entrer en Suisse, pour une période de 90 jours ou moins, vous n'avez pas besoin de visa d'entrée. Votre passeport fera l'affaire, à condition qu'il soit valable pour les trois mois suivant votre date de retour au Canada.

Par contre, si vous y aller pour un travail, ce qu'ils appellent séjour avec activité lucrative, à ce moment-là vous devrez vous munir d'un permis de travail K9. Vous trouverez toute l'information sur le séjour avec activité lucrative au site suivant :www.bfm.admin.ch

Il est très important de visiter ce site afin de vous assurer que l'information soit la bonne. Donc allez à la source, c'est-à-dire au site gouvernemental. En tout temps, et c'est même fortement recommandé dès l'élaboration du projet, de poser vos questions à l'Ambassade ou Consulat Suisse à Montréal. De cette façon, vous éviterez bien des soucis. Les partenaires Suisses avec qui vous allez travailler sont très au courant, et sauront également vous informer. Et n'oubliez pas de tout vérifier à l'avance, dès qu'une possibilité se présente, le consulat à Montréal :

1572 Av. Dr. Penfield, Montréal, QC, H3G 1C4
Téléphone : (514) 932-7181
Courriel : mon.vertretrung@eda.admin.ch
Site web : www.eda.admin.ch/Canada

Le théâtre professionnel suisse a ses particularités. D'abord, il y a la Suisse romande, francophone, et la Suisse germanique, allemande. Les Suisses romands sont minoritaires. Et la Suisse est divisée en cantons, et non en provinces.

Le canton du Valais a une population de 312 686 habitants, ce qui ressemble beaucoup au nombre d'Acadiens au Nouveau-Brunswick. Les cantons francophones de la Suisse sont :
  • Genève : 466, 536 (pop.)
  • Lausanne : 725,944 (pop.)
  • Valais : 312,684 (pop.)
  • Vaud : 725,944 (pop.)
  • Jura : 70,197(pop.)
Le théâtre professionnel qui nous intéresse est donc situé dans ces régions. Dans la section partenaires potentiels, vous trouverez les coordonnées de trois partenaires potentiels du canton du Valais.

Partenaires potentiels
Cie de l'Ovale
Directeurs artistiques : Denis Albert, Pascal Rinaldi
www.compagniedelovale.com


Cie Marin
Compagnie de création du Valais en Suisse
Direction Artistique : François Marin, Cie Marin
Ch du Levant 1
1005 Lausanne
Suisse
tel: +41 21 566 19 30
info @compagniemarin.ch
www.compagniemarin.ch


Théâtre du Crochetan
Direction Artistique : Lorenzo Malaguerra
Théâtre du Crochetan
Rue du Théâtre 6
CP 512
CH-1870 Monthey 1
www.crochetan.ch


Théâtre des Halles
Direction artistique : Alexandre Doublet, Denis Maillefer
Théâtre les halles
route ancien Sierre 13
case postale 96
3960 Sierre
T. +32 027 452 02 90
theatreleshalles@sierre.ch
www.theatreleshalles.ch


ITALIE

La Vallée d'Aoste, située aux frontières de la Suisse-France et Belgique et l'Italie, est la seule région bilingue de l'Italie. Les deux langues officielles sont le français, sur le territoire de la Vallée et l'italien.

L'Italie fait également partie de l'espace Schengen, donc pas besoin de visa pour un séjour de 90 jours ou moins. Par contre, si vous travaillez, étudiez, là vous avez besoin d'un permis de travail.

Dans la Vallée d'Aoste, le théâtre professionnel de langue française est inexistant. Ce que l'on retrouve, ce sont des groupes de théâtre amateurs qui militent et défendent le franco-provençal, le patois de chaque région de la Vallée.


ÉTATS-UNIS

Si les États-Unis peuvent représenter un marché intéressant pour la musique ou d'autres disciplines artistiques, pour le théâtre, c'est une toute autre histoire. Le théâtre, croyez-le ou non, est considéré comme l'enfant pauvre des arts. Pour la musique, ça va, la danse, la littérature et les arts visuels, il semble que c'est un peu mieux, le cinéma... mais le théâtre acadien, là c'est une toute autre histoire. Ceci étant dit, il y a quand même du travail à faire. Il faut donc créer le marché, le développer et ne pas avoir peur d'investir. Il faut cependant être réaliste, l'argent ne tombe pas du ciel.

Nous vous invitons à vous rendre dans la section théâtre du site du Conseil des arts du Canada. Vous y trouverez une série d'informations très pertinentes sur le marché des États-Unis dans la section Tournée internationale. www.conseildesarts.ca

Avant de penser de partir faire une tournée d'un spectacle de théâtre jeunesse en Louisiane, il faudrait plutôt penser par commencer à offrir une ou des séries d'ateliers de théâtre en français, ou mise en lecture d'une pièce de théâtre. Et si jamais vous voulez tourner avec une pièce, vous devrez concevoir des ateliers pour accompagner le spectacle. Vous allez aussi devoir louer une salle, etc. Il n'existe pas de réseau de spectacle pour le scolaire comme ici. Vous devrez assumer plusieurs coûts supplémentaires. Donc il y a un énorme travail de financement qui devra être fait avant.

Mais avant de penser à partir aux États-Unis, il serait fort utile que vous participiez aux festivals de théâtre international à Québec, à la bourse Rideau, à la FrancoFête en Acadie et y rencontrer des directeurs artistiques américains, s'il y en a. Le réseautage est le premier pas.

Liens intéressants pour le théâtre aux États-Unis
The New England Fondation for The Arts : www.nefa.org et leur programme National Theater Project, dont la responsable est Elizabeth Bouchard.

Il y a aussi le site du CODOFIL en Louisiane, mais le site est actuellement en construction. Mais vous y trouverez le nom d'une personne-ressource, soit Jean-Robert Frigault avec qui vous pouvez parler. Voici le lien actuel : www.codofil.org

Le Centre de ressources international et acadien (CRIA) est un guichet unique, en ligne, qui regroupe toutes les informations pertinentes quant aux structures, aux fonctionnements des divers réseaux qui composent l'ensemble des marchés des différentes industries culturelles acadiennes et européennes. Le Centre est un projet de la Stratégie de promotion des artistes acadiens sur la scène internationales (SPAASI) de la Société Nationale de l'Acadie (SNA).
Suivez-nous sur le web Facebook Twitter youtube

Nos partenaires

SNA  APECA  Musicaction  NB  IPE  logo ns 
Répertoire des artistes Calendrier Infolettre
Répertoire pros
 btn marches
Vivre en acadie